Histoires de transmission

La transmission des biens, des terres, des traditions agricoles n’est pas une problématique nouvelle dans le sens où elle a toujours été cruciale dans les familles rurales et leur lignée. Mais aujourd’hui, du fait des changements sociaux, des crises économiques, des remises en cause des méthodes de travail et d’exploitation, de ce qu’on appelle aussi le «agribashing», la transmission est devenue encore plus complexe et parfois plus douloureuse.

projet créatif, intergénérationnel

Ce projet créatif et intergénérationnel va s’intéresser aux familles d’agriculteurs de Saône et Loire sans descendants pour reprendre la ferme, le métier, le bétail. Sans descendants, non pas qu’elles n’aient pas eu d’enfants, mais plutôt parce que ces enfants se sont détournés de la passion du métier ou de sa confiance en lui et ce pour des raisons sociales, personnelles, économiques. Ce projet va donc donner la parole et donner une voix à des questions souvent restées enfermées dans le silence des familles, et des questions d’autant plus cruciales qu’elles arrivent au moment du départ à la retraite. Le projet va tenter de présenter au grand public l’intimité de ces changements profonds, rapides, non prévus, souvent éprouvants, vécus par des familles dont on a souvent une fausse image, ou une image hâtive, voire parfois condescendante.

Recueils de témoignages, travail photographique, film vont permettre d’aller visiter ce qu’on pourrait appeler des transmissions «coupées» et de nous intéresser à ces questions : Qu’est-ce que cela fait vivre au sein des familles et des êtres, au sein de plusieurs générations concernées d’abandonner le métier, le patrimoine, l’héritage ? De rompre une tradition familiale ? Qu’est-ce qu’on transmet quand cette tradition là ne se transmet plus ? Quand la lignée s’éteint, quand le rêve d’un prolongement, quand une transmission idéalisée se confronte à la réalité des situations, des choix des personnes et des conjonctures ? Qu’est-ce que cela fait vivre aux enfants de décider de ne pas reprendre l’héritage des parents ? A qui transmettre si la famille ne reprend pas ? Comment quitter la ferme et le lieu de vie de la famille depuis parfois des générations ? Comment quitter son paysage, son cheptel ? Avec des regrets, des déchirures, ou au contraire un mieux être ?

Projet soutenu par la MSA, début mars 2022.

plan du site

Rêver tout haut a reçu
pour sa création en 2018
le soutien du
Conseil Départemental
de Saône-et-Loire.